tdc@cerclepaulbert.asso.fr

ADN au Festival Quartiers en Scène

ADN / Acide DésoxyriboNucléique de Dennis Kelly
Atelier ado du Théâtre du Cercle / Gaël Le Guillou-Castel

Mercredi 15 mars à 17h00    
En extérieur, cour de l’école Kennedy

Un groupe d’adolescents. Par jeu, par ennui, ou peut-être pour se prouver qu’ils sont forts, se choisissent un bouc émissaire et le poussent, le poussent, jusqu’à l’irréparable. Ils vont alors inventer une histoire pour détourner l’attention et ne pas se faire prendre. Mais tout va leur échapper.
Traduction de Philippe Le Moine © L’Arche Editeur
    
A l’issue du P’tit Festival 2015, 12 jeunes comédiens de 13 à 15 ans d’un atelier du TdC, ont fait part de leur désir de poursuivre leur travail autour de la pièce ADN de Dennis Kelly. Aussi, les jeunes, Gaël Le Guillou-Castell – metteur en scène, la Caravane Cie, les parents des jeunes et le TdC ont mis en place une tournée. Entre mai et septembre 2016, les jeunes ont été invités par l’ADEC 35 à présenter leur spectacle au festival de Josselin-ADEC 56 puis au Festival les Fleurs du Mail à Rennes. Ils ont ensuite ouvert le P’tit Festival 2016 et ont été programmés au Festival Ozons le théâtre de Séné (56) en septembre 2016.
Cette représentation dans le cadre du festival Quartiers en Scène est la dernière ! Ne les ratez pas !
Tout public, dès 12 ans
Participation libre
Dans le cadre du Festival Quartiers en Scène, organisé par le Cercle Paul Bert, réservations auprès du secrétariat de la section Centre du CPB, au 02 99 27 02 46.
Découvrez toute la programmation du Festival
http://quartiers-en-scene.fr

« ADN est un spectacle qui interroge tout autant les adolescents que les adultes : jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour rester dans un groupe ? Le parti pris des costumes d’écoliers donne l’illusion rassurante que les adolescents sont tous identiques, et se satisfont de l’uniformité. Mais l’égalité est illusoire, des leaders se dégagent, des couards se rangent derrière eux, des rebelles se rebiffent. Dans le texte et la mise en scène, la sauvagerie n’est jamais loin, mais tout se fait sous des dehors policés. L’énergie brute des comédiens adolescents ne se départ jamais d’une grande drôlerie dans la mise en scène, qui rend le spectacle jubilatoire. » Ronan Mancec, auteur de théâtre
ADN_Affiche_v3_BD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *